10 février 2008

Portrait d'Oumiak (2ème partie)

Voici enfin la suite de la réalisation étape par étape du portrait d'Oumiak, dont la première partie se trouve dans cet article.

Etape 5 : Le relief par l'estompe
Comme je l'ai dit précédemment, les éléments principaux sont en place, je peux donc passer au relief.

Pour ce faire, j'utilise la technique de l'estompe : principalement à l'aide de mes doigts, mais aussi selon ce que je veux faire, avec un coton-tige, de la mie de pain (très efficace) ou une estompe, qui est une feuille de papier enroulée sur elle-même et qui sert à atténuer des parties du dessin.

2 arrêts sur images, pendant et à la fin de l'estompe :

etape8

etape9

La liste (tache blanche sur l'arête du nez) d'Oumiak fut assez délicate à rendre, car si la couleur blanche est franche à l'intérieur de la tache, elle est plus diffuse sur les bords. Dans ces cas-là, il faut ruser en équilibrant l'estompe et l'usage de... la gomme ! Ben oui, une gomme ça ne sert pas qu'à effacer ! smile

Etape 6 : Question de regard

L'aspect général de la tête est terminé, une étape cruciale se présente alors *tatatiiin, musique dramatique* : la réalisation de l'œil.

Je commence par esquisser le tour de l'œil, et noircis le fond. J'insiste sur la pupille pour qu'elle apparaisse plus foncée, et épargne au contraire le haut de la pupille, pour qu'un reflet de lumière puisse se deviner, et donner l'illusion d'une certaine rondeur :

etape_10

etape_11

Je poursuis en estompant les traits préalablement esquissés au-dessus de l'œil, afin de dessiner les os de l'orbite, les paupières, les cils et la muqueuse :

etape_12

etape_13

Et je termine en retravaillant et en estompant le dessous de l'œil et le relief vers la salière (creux osseux au-dessus de l'œil). Je fonce et j'estompe la muqueuse tout autour de l'œil pour lui donner de la profondeur et de la vie. Enfin, j'affine le relief de l'œil en insistant sur le reflet de la lumière : le fort contraste créé entre le fond sombre et estompé de l'œil avec un reflet d'une couleur franche et aux traits nets est censé renforcer le réalisme de l'œil.

etape_14

etape_15

J'en profite pour retravailler la bouche et les naseaux :

etape_16

La portrait d'Oumiak est presque achevé, il ne manque plus que les crins. Pour les réaliser, j'utilise la même technique que pour le reste : j'esquisse les crins de façon générale, en insistant sur les zones de crins foncés :

etape_17

Je n'ai plus qu'à estomper, et à faire usage de la gomme pour les crins plus clairs. Avec le noir et blanc, le relief est surtout une affaire de contrastes... J'en profite pour dessiner le bas de l'encolure, manquant jusqu'ici. Voici le résultat :

etape_18

Etape 8 : Ça y est !
Avoir du recul sur son travail permet souvent de l'améliorer. C'est pourquoi, après une séance de travail sur un dessin, je m'attache à laisser passer plusieurs jours pour laisser reposer ma réflexion et prendre ce fameux recul (c'est aussi pour ça que je mets souvent pas mal de temps à réaliser un dessin...).
Ainsi, après quelques dernières - vraiment dernières cette fois ! - petites retouches, voici le portrait final d'Oumiak (sur cette photo, les couleurs sont fidèles au dessin original) :

oumiak1

Graphite sur papier à grain, 21 x 29,7 cm.
(2007)

L'original est actuellement exposé chez sa commanditaire, dans son petit coin de Bretagne :

oumiak2

Voilà pour Oumiak ! J'espère que ce petit pas-à-pas vous a plu... smile

Posté par Ombrefilao à 20:50 - Dessins : chevaux - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    superbe oumiak

    Posté par Gondolfo, 14 mars 2008 à 13:02
  • Merci !

    et merci aussi de ta visite [sourit]

    Posté par Ombrefilao, 17 mars 2008 à 10:07

Poster un commentaire